En groupe

Envie d’attiser la lumière, de vous délester de quelque chose qui ne vous convient plus ou tout simplement de vous déposer joyeusement en silence dans la forêt accompagnés par la Nature et les éléments ?

Ces temps d’arrêt sont des journées durant lesquelles nous construisons un rituel pour se relier à cet espace qui vit au creux de nos silences. Nous allons gentiment déterrer ce qui sommeille dans la matière.


Parce que je travaille au service de l’organique, une journée ne ressemble pas à une autre. Cela dépend du groupe mais aussi de l’humeur des lieux.

En général, le matin est un moment de retraite : recueillis dans votre Tambo (lieu d’isolement dans la nature), seul, vous allez à la rencontre de l’intention qui vous a mis en route vers cette journée :
– choisir son lieu de retraite dans la nature,
– construire son autel,
– se relier à ce qui vous entoure au-delà des mots et cultiver le silence.

L’après-midi est l’occasion de vivre ce que vous avez mis en forme le matin. De le vivre ensemble, de le partager. Chacun participe à un soin. Ce travail se fait en présence du groupe qui soutient l’intention de travail.
Travailler pour soi, pour l’autre…finalement, y a-t-il vraiment une différence ? Parfois le soin d’un autre peut venir nous chercher loin à l’intérieur.

Le fil rouge de ces journées tourne autour de la qualité de présence.
Cette qualité que nous pouvons amener au quotidien dans tous nos gestes ordinaires.

IMPORTANT
Le travail se fait dehors. La pluie n’est jamais un frein mais une donnée à intégrer.
L’horaire de départ est ferme mais celui de clôture est indicatif. 
(en fonction de ce qui se vit et du temps dont chacun à besoin).