Winston Tangoa Chujandama

et le Centre Situlli


C’est Winston Tangoa Chujandama qui m’accompagne dans le travail initiatique de l’ouverture aux plantes de la forêt. Par sa présence, ses conseils mais aussi ses silences, il observe mon évolution dans ce monde qui est le sien.
Cette relation à la forêt, au vivant de la forêt amazonienne nourrit directement l’envie et le besoin de connexion à la forêt de nos contrées. L’apprentissage que je reçois là-bas est un bagage que je ramène et que j’adapte à mon environnement ordinaire.

Si Winston est à mes cotés, le travail initiatique (dans toutes traditions d’ailleurs) se fait seul. On n’en connaît réellement ni le début ni la fin. Seule notre intuition nous tient lieu de lampe torche dans l’obscurité… Et c’est pas à pas, précautionneusement, et en toute humilité que j’évolue dans ce monde de l’invisible.


Winston Tangoa Chujandama est un péruvien métis, originaire du village de Llucanayacu (à 1h30 de Chazuta, San Martin, Pérou). Il a été formé de façon rigoureuse aux pratiques ancestrales de ses ancêtres guérisseurs, notamment par son grand-père. La médecine traditionnelle amazonienne est l’élément central d’un processus qui prend en compte toutes les dimensions de l’individu : physique, émotionnelle et spirituelle.

Aujourd’hui, il partage et diffuse ces connaissances afin d’aider chacun à retrouver le bien-être. A ses côtés, une équipe efficace et humaine accueille le visiteur et le soutient dans son processus de guérison.

Le Centre Situlli qu’il a créé en 2004, en Haute Amazonie péruvienne, propose un cadre sérieux, responsable et sécurisé pour le traitement de diverses maladies ainsi que pour tout travail d’évolution personnelle.
Avant de créé le Centre Situlli, Winston a travaillé 7 ans dans l’équipe du Dr. Jacques Mabit du  Centre Takiwasi (dont le grand-père de Winston fut le premier enseignant, avant de décédé). Il travaille aujourd’hui encore en étroite collaboration notamment avec la Dr. Rosa Giove Nakazawa.